pret travaux

Les sources de financement à exploiter pour financer vos travaux

Posté le: 21/09/19

Façade à rafraichir, isolation à rénover, maison à réaménager, le coût des travaux dans votre logement peut atteindre des dizaines de milliers d’€. Financer ces travaux par vos propres moyens n’est pas toujours évident. Heureusement, il existe différents dispositifs qui peuvent vous aider à combler votre budget. Vous avez également la possibilité de souscrire des crédits bancaires.

Les aides qui peuvent réduire vos dépenses travaux

L’essentiel des aides attribuées concernent principalement les travaux de rénovation énergétique. Isolation, changement de chaudière, installation d’équipement solaire, ces travaux visant à réduire la consommation énergétique de votre logement vous font bénéficier d’un certain nombre de dispositifs incitatifs. Citons notamment :

–              Le crédit d’impôt qui vous permet de déduire de votre impôt sur le revenu 30% des dépenses générées par les travaux de rénovation énergétique ;

–              Les subventions de l’ANAH qui aident les ménages à revenu modeste à réaliser les travaux énergétiques dans leurs logement, l’aide peut atteindre 25000€ mais dépend essentiellement du niveau de revenu ;

–              L’Eco-PTZ, un prêt à taux zéro subventionné par l’Etat pour les travaux visant à améliorer la performance énergétique des bâtiments ;

–              La TVA à taux réduit de 5,5%.

Le bénéfice de ces dispositifs est conditionné par la réalisation des travaux par un professionnel certifié RGE (reconnu garant de l’environnement).

Les crédits conso pour financer les travaux

Pour financer les travaux, il existe une offre spéciale de crédit, le prêt travaux. Il s’agit d’un crédit à la consommation affecté. Il ne peut être utilisé que pour les travaux listés dans le contrat de prêt. Son obtention nécessite la présentation d’un devis préalable établi par un professionnel. A la fin du chantier, l’emprunteur devra également présenter toutes les factures liées à la réalisation des travaux.

Il vous également possible de souscrire un prêt personnel pour financer les travaux dans votre maison. Il s’agit d’un prêt non affecté qui peut être librement utilisé par l’emprunteur. Si pour quelques raisons que ce soit, vos travaux sont annulés, vous avez la possibilité d’affecter le prêt à d’autres projets. Cette flexibilité fait partie des principaux atouts du prêt personnel. Toutefois, les prêts personnels affichent des taux d’intérêts nettement supérieurs à ceux des prêts travaux.

Pour les travaux en urgence, vous pouvez également recourir au crédit renouvelable, un crédit permanent impliquant des démarches allégées. Le crédit renouvelable est toutefois très onéreux, avec des taux d’intérêts particulièrement élevés. Il convient de restreindre son usage à des situations d’urgence.

Le crédit immobilier intégrant les travaux

Lorsque vous achetez un bien ancien avec des travaux à prévoir, pensez à inclure dans votre demande de crédit la réalisation des travaux de réhabilitation. Vous bénéficierez ainsi d’un taux plus clément, le taux immobilier étant toujours inférieur au taux des crédits conso.

Choisissez avec soin les artisans à qui vous allez confier vos travaux. Exigez la fourniture de toutes les garanties obligatoires dans le bâtiment pour votre sécurité juridique. Pensez également à engager un professionnel de confiance, celui qui dispose des compétences nécessaires et qui a déjà fait ses preuves.