échéance paiement

Prêt immobilier : Offres valables trois mois depuis le Covid-19

Posté le: 14/05/20

En règle générale, un emprunteur dispose d’un délai d’un mois pour étudier une offre de crédit immobilier. Mais à cause du COVID-19, les banques ont décidé de rallonger ce délai, passant ainsi de 30 à 90 jours.

 

Un rallongement nécessaire pour les emprunteurs et pour les banques

Salariés, indépendants et chefs d’entreprise subissent tous les effets néfastes de cette crise sanitaire. La plupart des entreprises ont dû adopter des mesures drastiques, chômage technique, baisse du salaire. Le contexte actuel ne permet tout bonnement pas d’évaluer dans de bonnes conditions une offre de prêt. De leurs côtés, les banques, elles-aussi, ont dû limiter leurs activités, obligées de recourir au service minimum. Le manque de personnel rallonge ipso facto le délai de traitement des dossiers des clients. Le rallongement de la durée de validité de l’offre de prêt immobilier s’avère autant nécessaire pour les emprunteurs que les banques. Attention tout de même car certaines banques ont limité le rallongement à 60 jours et non 90 jours.

 

Possibilité de valider une offre de prêt grâce à la signature électronique

 

Les emprunteurs ont désormais la possibilité de recourir à la signature électronique pour valider une offre de prêt immobilier. Légalisée par le gouvernement, la signature électronique permet un gain de temps considérable, tout en limitant déplacements et contacts. La signature électronique ne concerne pas uniquement les offres de prêt. En effet, les actes notariés, compromis de vente, peuvent désormais tous être signés électroniquement et ce, jusqu’au 11 juin prochain. Jusqu’à présent, peu d’actes recourent toutefois à ce procédé, n’ayant pas encore obtenu toute la confiance des utilisateurs.

 

Une hausse significative des taux d’intérêt observée

Une hausse moyenne de 0,25% a pu être observée tout au long de cette période. D’une part, prêter de l’argent devient plus risqué, avec de nombreuses incertitudes. Nul ne peut pour l’instant prédire quand et si la vie normale reprendra son cours. Nous restons dans une période d’incertitude, justifiant une prise de risque minimal. D’autre part, les offres deviennent de plus en plus rares. Avec la concurrence en baisse, les taux remontent inévitablement. Enfin, de leur côté, les emprunteurs préfèrent également attendre un peu. La demande de prêt immobilier a chuté d’environ 70 % entre mars et mai. Tous ces facteurs cumulés expliquent la hausse généralisée des taux d’intérêt du crédit immobilier.

 Souscrire un nouveau prêt immobilier en cette période, est-ce possible ?

Limitées dans leurs activités, certaines banques mettent en attente tous les nouveaux dossiers qu’ils reçoivent. Il existe néanmoins des établissements qui continuent de proposer des offres de prêt immobilier. Retrouvez-les grâce au comparateur de crédit. Nous espérons que le déconfinement qui débute le 11 mai permettra un retour progressif à la normale. En attendant le retour des beaux jours, vous pouvez d’ores et déjà effectuer votre simulation de prêt immobilier en ligne.