assurance emprunteur dans un crédit immobilier

Incidences du taux d’assurance sur le coût global d’un prêt immo

Posté le: 17/02/20

Pour comparer les offres de crédit immobilier, il faut se référer au TAEG ou taux annuel effectif global. Le TAEG se compose du taux d’intérêt de base mais également d’autres frais dont le plus important étant les frais d’assurance. Le taux de l’assurance peut constituer jusqu’au tiers du TAEG. Bien négocier votre taux d’assurance vous permettra donc de diminuer le coût de votre crédit immobilier.

Taux d’assurance, mais de quoi parle-t-on ?

Souscrire une assurance emprunteur lors de la conclusion d’un contrat de crédit n’est pas obligatoire. Toutefois, banques et établissements de crédit l’imposent souvent aux emprunteurs, s’agissant spécifiquement du crédit immobilier. Cette assurance constitue une garantie supplémentaire contre une probable insolvabilité du débiteur. En somme, l’assurance emprunteur couvre le remboursement du prêt lorsque l’emprunteur n’est plus en mesure de le faire. L’emprunteur doit alors payer une cotisation, inclue le plus souvent dans les mensualités. La part de l’assurance dans chaque mensualité est matérialisée par le taux d’assurance. Depuis 2014, les assureurs ont l’obligation de faire figurer le TAEA ou taux annuel effectif d’assurance pour favoriser la transparence.

Pourquoi les banques appliquent-elles des taux d’assurance élevés ?

Depuis quelques années maintenant, le taux du crédit immobilier a été particulièrement clément. La marge de bénéfice des établissements de crédit s’en trouve considérablement réduite. Pour combler ce manque à gagner, ils se rattrapent le plus souvent sur l’assurance emprunteur. La plupart du temps, l’assurance coûte plus chère que le crédit immobilier lui-même. Pour un crédit immobilier de 20 ans avec un taux de 2%, celui de l’assurance prêt représente en moyenne 0,25%. Il existe néanmoins quelques solutions pour essayer de faire baisser le coût de l’assurance et par tant celui du crédit.

Comment réduire le coût de votre assurance emprunteur ?

Pour essayer de réduire le coût d’une assurance prêt, l’emprunteur a tout d’abord la faculté de négocier auprès de la banque. Gratter quelques points peut d’ores et déjà réduire le coût de l’assurance de plusieurs centaines d’€. Il reste néanmoins difficile de parvenir à une réduction significative du taux de l’assurance. Votre meilleure option est de vous tourner vers la délégation d’assurance. La loi Lagarde permet de proposer un autre contrat à la place de l’assurance de groupe présentée par le prêteur. Les assurances externes affichent le plus souvent des taux bien en dessous des assurances de groupe. Passez ainsi d’un taux d’assurance de groupe de 0,25% à un taux d’assurance externe de 0,10%. Dans le premier cas, pour un crédit de 200000€ sur 20 ans, le coût de l’assurance s’élève à 11000€. Avec une délégation d’assurance, le coût passe à 4400€, soit une économie de plus de 6000€.

Puis-je résilier mon contrat d’assurance en cours ?

Excellente nouvelle, la loi Bourquin, adoptée en 2018 donne la possibilité à l’emprunteur de résilier son contrat d’assurance tous les ans s’il le désire. La résiliation se fait seulement sous le respect d’un préavis minimum de 2 mois.