achat maison neuf

Les avantages d’acheter dans le neuf

Posté le: 26/09/19

Fin juillet, les notaires de France ont enregistré une augmentation annuelle des transactions dans l’ancien, alors que l’enquête sur la commercialisation des logements neufs initiée par le Service des données et des études statistiques n’a pu fournir que des reculs des mises en vente, des encours de logements et même du nombre de réservations sur un an. Le seul chiffre positif est le nombre d’annulations des réservations à la vente. Pourtant, l’achat dans le neuf présente bel et bien de nombreux avantages.

Possibilité de tirer profit des dispositifs d’aides à l’achat

L’investisseur locatif qui achète un bien immobilier pourra bénéficier d’une réduction d’impôts s’il s’engage à le mettre en location pour 6, 9 ou 12 ans. Il y a tout de même des seuils maxima à respecter pour les ressources des locataires et les loyers. C’est la loi Pinel.

Le Prêt à Taux zéro plus est un type de crédit réglementé qui a été créé spécialement pour les emprunteurs voulant acheter leur premier logement principal. Le montant de ce crédit à taux nul est défini en fonction des revenus du primo-accédant, de la composition de sa famille, de la nature du bien immobilier à acheter et de son emplacement. Le PTZ+ peut tout de même aider l’acheteur dans l’ancien mais à condition que celui-ci entreprenne de gros travaux, et encore, ce n’est valable que pour certaines localités.

Des frais de notaire réduits

Les droits de mutation ne s’appliquent pas à un logement neuf. Donc, il n’y a rien à payer de ce côté-là. Il ne reste plus que l’acquittement de la TVA de 20 %, et encore, certaines lois peuvent réduire la TVA à 5,5 %. Pour cela, le bien convoité doit se trouver à proximité d’une zone ANRU (Agence nationale pour la rénovation urbaine). Autrement dit, il faut que la maison soit située dans une zone à court de logements. Il est possible d’avoir un taux de 10 % pour un logement intermédiaire qui se trouve dans les zones sur lesquelles la loi Pinel est applicable.

Des charges réduites

Durant les deux ans qui suivent la fin des travaux de construction d’un logement neuf, il n’y a pas de taxe foncière à payer. Certes, la municipalité est en droit de décider autrement, mais c’est le cas général.

Les charges de copropriété pour un immeuble se trouvent réduites, grâce à l’absence de gros travaux, puisqu’on achète dans le neuf.

Les logements neufs se conforment impérativement aux normes écologiques. Il est donc certain que l’exploitant de ce type d’habitat puisse mettre de l’argent de côté, grâce à la réduction des factures d’énergie.

La sécurisation par les garanties

Le nouveau propriétaire d’un logement neuf est couvert par la garantie biennale. Après la réception des travaux, il a deux ans pour faire réparer les éléments du second œuvre tels que les cloisons mobiles, les ouvertures et leurs volets. Il est également couvert par la garantie décennale qui concerne le gros œuvre.