demande pret total

Un prêt immobilier sans apport est-il envisageable en Belgique?

Posté le: 4/10/18

Chaque établissement de crédit dispose de ses propres conditions pour toute souscription de prêt. Parmi ces conditions figure souvent l’apport personnel. Cet apport personnel est la plupart du temps exigé pour témoigner de l’implication de l’emprunteur dans son projet. Toutefois, il existe une formule spécifique de prêt qui n’exige aucun apport personnel de votre part désigné prêt total ou prêt 125%. Mais à qui s’adresse cette formule et quelles sont les conséquences d’un prêt sans apport ?

Un prêt immobilier sans apport, qu’est-ce que cela signifie réellement ?

En principe, l’apport personnel est destiné à financer les frais liés au crédit. Il en est ainsi des frais de dossier et des frais d’assurance. Pour un prêt hypothécaire, l’apport personnel servira également à financer les actes d’inscription et les honoraires du notaire. Habituellement, l’apport personnel constitue 20% de votre projet. Grâce au prêt sans apport, vous ne vous souciez donc plus d’aucune de ces charges. Certains établissements accordent même un prêt 110%.

Jeune de moins de 35 ans, le profil idéal

Le crédit immobilier s’adresse principalement aux jeunes de moins de 35 ans. En effet, un prêt immobilier durant en moyenne 20 ans, l’emprunteur qui souscrit un prêt avant l’âge de 35 ans pourra plus facilement rembourser le crédit avant sa retraite. Une personne de 35 ans aura surtout plus de perspectives d’évolution professionnelle avec un accroissement des revenus. Sur ce point, les banques privilégient surtout les salariés qui bénéficient d’un contrat à durée indéterminée. Le secteur d’activité est également pris en compte. Si vous évoluez dans un secteur stable avec peu de risque de chômage, vous aurez plus de chance pour un prêt sans apport. Vous trouverez sur www.mon-pret-total.be d’autres conditions liées à la souscription de prêt immobilier sans apport au Belgique.

Les bons épargnants, gages de stabilité aux yeux des banques

D’autre part, vous pouvez aussi solliciter un prêt sans apport si vous avez constitué une épargne importante rémunérée à hauteur du taux du prêt. C’est une garantie du sérieux de l’emprunteur qui accroit la confiance des banques et établissements de crédit sur la solvabilité de l’emprunteur.

Les investisseurs en locatif, souvent appuyés par les organismes de crédit

L’investissement locatif est également privilégié par les établissements de crédit puisque le loyer constitue une garantie supplémentaire de solvabilité. Vous devez toutefois présenter un projet concret et rentable. Le choix de l’emplacement du bien dans lequel vous investissez aura un impact sur la décision de la banque de vous suivre ou non. Pour les projets les plus ambitieux, les prêteurs proposent même une formule de prêt in fine, un prêt dont le remboursement n’intervient qu’en toute fin de contrat.

Comment monter un dossier pour un prêt sans apport ?

Pour convaincre la banque de vous suivre, il est impératif de présenter un dossier solide. Outre les pièces justificatives d’usage, justificatifs d’identité, de résidence, de revenu, il est surtout important d’établir un tableau d’amortissement prévisionnel  qui accompagne l’explication du projet. Cet exercice n’est bien évidemment pas simple et il est préférable de laisser le soin de présenter votre dossier à un courtier pour qui les rouages du crédit n’ont plus aucun secret.

Avant de déposer votre demande, il est vivement conseillé de recourir à un comparateur de crédit qui se chargera de vous trouver les offres au meilleur taux. Effectuez également  une simulation de crédit afin de déterminer l’opportunité de telle ou telle offre et d’avoir un aperçu réel de vos futurs engagements. Grâce à toutes les informations que vous recevez, une simulation préalable évite les risques de surendettement futur qui touche aujourd’hui plus d’un Belge sur cinq.