money-891747_960_720

L’assurance décès lorsque l’on veut effectuer un emprunt immobilier

Posté le: 30/08/17

De nos jours et dans un contexte de crise financière, la banque exige quasi systématiquement de souscrive une assurance décès pour pouvoir contracter un emprunt immobilier. De cette façon, elle s’assure que l’emprunt continuera d’être remboursé en cas de décès ou d’invalidité. Car oui, peu de gens le savent, mais l’assurance décès a aussi pour fonction de couvrir les cotisations dues par l’emprunteur. Quelques éclaircissements.

Souscrire une assurance décès invalidité

Comme évoqué dans l’introduction, souscrire un contrat d’assurance décès est donc devenu au cours du temps, une étape presque incontournable pour prétendre faire un emprunt immobilier.

En plus de permettre de conserver le bien que l’emprunteur a choisi d’acquérir, il offre la possibilité de garantir à l’organisme prêteur (la banque le plus souvent) d’être intégralement remboursé. C’est finalement une sorte d’assurance-crédit.

Mais ce n’est pas tout. L’emprunteur, avec une assurance décès, peut aussi garantir à ses héritiers d’être totalement couvert et de n’avoir rien à débourser dans le cas où il ne serait pas en mesure de payer les cotisations.

La plupart du temps, la souscription de ce genre d’assurance varie en fonction de l’âge de la personne qui emprunte. De manière générale, les compagnies d’assurances ne sont pas très favorables pour les souscripteurs âgés de plus de 70 ou 75 ans.

Attention : ne pas confondre assurance décès et assurance obsèques. Ces deux garanties, souvent confondues, n’ont absolument pas la même finalité. Vous pouvez vous rendre sur ce site internet pour en savoir plus au sujet des assurances obsèques.

L’emprunt immobilier totalement couvert grâce à l’assurance décès invalidité

Si par malheur le contractant venait à décéder, l’assurance décès souscrite endosserait la responsabilité de rembourser la totalité de l’emprunt contracté. Même chose dans le cas d’une invalidité qui empêcherait l’emprunteur de subvenir à ses besoins (accident ou maladie).

Dans ce cas et pour que l’assurance décès fonctionne, il conviendra (bien sûr) de faire établir son invalidité par des professionnels de la santé.

À noter : Certaines compagnies d’assurances offre la possibilité de souscrire une option supplémentaire d’incapacité temporaire de travail.

Enfin, il faut savoir que cette assurance, à comme toute assurance, un coût. Pour un emprunt immobilier comptez environ 8 à 10 % de l’intégralité des cotisations. Néanmoins, le montant de la prime varie aussi selon le niveau de risque que propose le souscripteur.

Logiquement, les personnes âgées ayant déjà eu quelques soucis de santé ou les personnes travaillant dans des milieux dangereux sont bien entendu appréciés comme des « assurés à risques ».

Comme pour tout contrat, prenez le temps de lire scrupuleusement toutes les clauses du contrat ; délai de carence, exclusions de garanties, montant des franchises etc. Il faudra aussi faire attention à bien regarder le montant des cotisations et le temps qu’elles dureront.

Prenez le temps d’effectuer un comparatif des différents contrats ; n’hésitez pas à consacrer une après-midi ou une matinée pour faire le tour des agences et des offres proposées. Si vous n’avez pas le temps, vous pouvez aussi effectuer un comparatif des assurances décès sur internet.