Acquérir une maison grâce au prêt à taux zéro

Le prêt à taux zéro est une stratégie adoptée par l’Etat afin de favoriser l’accession de tout un chacun à la propriété. C’est depuis 2011 que ce programme a été lancé par le ministère du logement. Chaque ménage peut alors contracter ce prêt pour financer l’acquisition d’un logement neuf ou ancien, sous certaines conditions. Depuis le 1er janvier 2016, quelques améliorations ont été effectuées afin que les ménages puissent profiter pleinement de ce prêt à taux 0%.

Les caractéristiques de ce prêt

Le prêt à taux 0% est un prêt sans intérêts destiné aux primo-accédants, ou plus précisément, aux personnes qui vont acquérir leur première résidence principale. Le début de l’année 2016 est surtout marqué par une amélioration de ce dispositif par l’augmentation du montant accordé, ainsi que d’une meilleure modalité de remboursement. Avec le prêt à taux zéro simple, le montant du crédit peut être déterminé à l’avance, et versé au moment de l’acquisition du bien immobilier. Ce montant peut s’élever jusqu’à 138 000 euros maximum. Ce prêt est accordé sous certaines conditions, et l’emprunteur profite d’un différé total de remboursement. Pour ce qui est des prêts en phase avec le marché, la somme obtenue est plus importante, surtout dans les zones à prix élevés. Le prêt à taux zéro tient aussi compte de la « valeur verte du logement », c’est-à-dire des normes écologiques respectées lors de la construction ou de la rénovation du logement.

Qui sont les personnes qui peuvent contracter ce prêt ?

Le prêt à taux zéro est uniquement destiné aux personnes physiques. Le but de ce prêt consiste à aider les personnes qui souhaitent acquérir leur premier logement, ou primo-accédants. Le prêt à taux zéro est soumis à des conditions de ressources, afin que les personnes de classe moyenne puissent en bénéficier pleinement. Pour pouvoir accéder à cette aide, le revenu mensuel d’un célibataire doit être en dessous de 3 000 euros. Et pour un couple avec deux enfants en zone A, le salaire ne doit pas dépasser 6 600 euros. Les personnes aux revenues supérieures ne sont, donc, pas autorisées à contracter ce prêt à taux zéro.

Les habitations aptes au prêt à taux zéro

Ce prêt est destiné à l’achat d’un logement principal, neuf ou ancien. Dans, le neuf, ce prêt finance la construction du logement. Cela va de l’achat du terrain dédié à la construction, aux plans jusqu’à la finition de la maison. Ce crédit finance aussi l’achat d’une maison neuve achevée pour une première occupation. Dans, l’ancien, ce prêt finance l’acquisition d’un logement existant, sous la condition d’effectuer d’importants travaux de rénovation.

Voir également :
Prêt relais
L’éco prêt à taux zéro
Le prêt conventionné
Prêt à l’accession sociale
Le prêt Paris logement 0%