Qu'en est-il de la pérennité des revenus ?

La pérennité des revenus est un critère essentiel pour optimiser votre profil d’emprunteur, quel que soit le type de crédit à solliciter. Le terme qui définit le mieux la pérennité des revenus est sans doute, « emploi sûr ». En effet, un emprunteur doit faire preuve de solvabilité d’où la nécessité des revenus stables. L’ancienneté de l’emploi est, en outre, un des critères de jugement des banques. En effet, les personnes possédant un contrat en CDI sont ainsi les mieux placés à ce titre. Sinon, il vaudrait mieux d’attendre la fin de sa période d’essai avant de faire une demande de prêt auprès d’un organisme de crédit, car plus votre ancienneté sera importante, plus la banque sera confiante à votre égard. Rappelons toutefois que certains établissements sont plus stricts par rapport à d’autres, en exigeant une ancienneté minimum dans l’emploi de 8 à 12 mois.

L’importance de l’ancienneté

Si les banques accordent autant d’importance à la pérennité, c’est qu’elle constitue une garantie sûre pour le remboursement des fonds empruntés, quelque soit la durée de l’échéance. D’ailleurs, si l’on octroie facilement à ceux qui ont ou qui gagne de l’argent de façon continue, c’est parce qu’on est sûr qu’ils pourront rembourser sans trop de difficultés. Dans le cadre d’un crédit immobilier, la banque peut se tourner vers la garantie du bien dont elle a financé l’achat, mais tout établissement prêteur ne veut pas en arriver là. Puis, un défaut de paiement venant de la part de l’emprunteur serait une perte d’argent pour la banque voire une opération blanche. Par conséquent, l’établissement financier veut s’assurer au préalable que les emprunteurs ont des revenus pérennes avant de prêter.

Une pérennité obligatoire des revenus

Dans la planification de votre projet immobilier, n’oubliez pas de prendre en compte ce critère d’ancienneté. Pour cela, il faudra attendre que votre ancienneté franchisse le seuil d’une année pour bénéficier d’un éventail plus large de propositions de financement. Parmi les personnes éligibles au crédit immobilier, les personnes qui ont travaillé depuis longtemps en intérim sont les plus avantageux. Lors du calcul pour l’octroi d’un prêt immobilier, les banques prendront en compte la pérennité et la nature des revenus. L’analyse se penchera sur la régularité des revenus perçus par le foyer fiscal. Le but est de garantir la prise en compte des revenus exacts de l’emprunteur et de ne retenir que les revenus réguliers. Si les banques constatent une forte variation des revenus, un calcul sur la moyenne mensuelle des revenus perçus en une année sera effectué. Il est, donc, nécessaire d’avoir des revenus stables afin de faciliter le processus d’octroi du crédit immobilier.