L'importance de l'apport personnel immobilier

Dans la réalisation d’un projet, il se trouve parfois que l’emprunteur a déjà placé de côté quelques économies, ce qui lui permet de réduire la somme à emprunter. En outre, tous les crédits ne sont pas destinés à financer intégralement un projet d’où l’importance d’avoir des fonds propres, plus connus sous l’appellation « apport personnel ». En fait, ce montant complémentaire est exprimé en pourcentage de la somme globale. Par exemple pour une personne qui souhaite acquérir un bien d’une valeur de 100.000 euros, et qui emprunte 70.000 euros et y ajoute un apport personnel de 30.000 euros, alors le pourcentage s’élèvera à 30%.

Les sources des fonds propres

Il est à savoir que l’apport personnel peut provenir de différentes sources. Le plus souvent, il provient des économies de l’emprunteur, plus précisément, de son épargne tel que livret A, PEL ou autres produits d’épargne, mais l’apport personnel peut être également issu d’un héritage ou d’une donation. Toutefois, d’autres dispositifs permettent de disposer de cette somme dont le déblocage de la participation d’un employeur, notamment dans le cadre d’un achat d’une résidence, ou certains prêts spécifiques tels que le prêt à taux zéro, le prêt 1% logement ou encore les prêts accordés par la CAF.

Aucun montant fixe

Le montant de l’apport personnel n’est pas défini par la loi. En d’autres termes, cette dernière ne fixe aucun montant minimal. Cependant, en pratique, la banque attribue un montant minimum de 10% sur le montant de l’achat. Afin d’obtenir les meilleures conditions, un apport supérieur à 10% est le plus souvent conseillé, soit, 20% ou 30%. Il s’avère que cette participation rassure davantage les établissements bancaires sur la capacité à épargner, et donc à contracter un prêt immobilier et le rembourser. De ce fait, les banques ont tendance à accorder plus rapidement un dossier à apport personnel élevé et à proposer un taux d’intérêt plus intéressant. En outre, la durée de l’échéance sera écourtée et le montant de l’emprunt diminué. Malgré cela, il est déconseillé d’investir la totalité de vos économies dans l’apport personnel en vue de faire face à des éventuels frais supplémentaires. En effet, il vaut mieux toujours garder une marge de manœuvre avec son budget.

Prêt immobilier sans apport

Rappelons que tous les emprunteurs ne disposent pas de fonds propres à investir pour concrétiser leur projet. C’est d’ailleurs le cas de la majorité des jeunes qui viennent récemment d’entrer dans la vie active. Néanmoins, certains prêts ne requièrent pas forcément d’apport personnel, comme pour le prêt à 100%, ou à 110% lorsque celui-ci prend en compte les frais annexes occasionnés par l’emprunt. En vue d’emprunter sans apport, il est nécessaire de bâtir un dossier solide et d’apporter des garanties à la société de crédit. Sinon, avec un crédit immobilier, le bien acheté constitue une garantie supplémentaire étant donné que la banque pourra se rembourser sur sa vente en cas de défaillance de l’emprunteur. Il faudrait toutefois s’attendre à un taux d’intérêt plus élevé pour un emprunt sans apport personnel.