moncreditimmo

Comment bien négocier son prêt immobilier ?

Posté le: 8/11/18

Pour concrétiser votre projet immobilier, il vous faut absolument trouver le financement immobilier adéquat. Si le taux immobilier actuel est relativement intéressant, vous pouvez encore essayer de gratter quelques points et réaliser une économie substantielle. Avec une différence de 0,5%, l’économie réalisée peut atteindre 15000€ pour un prêt de 200000€ sur 15 ans. Suivez plutôt nos conseils pour bien négocier votre emprunt immobilier.

Commencez par constituer un dossier d’emprunt immobilier complet

La qualité de votre dossier déterminera votre sérieux. Préparez à l’avance toutes les pièces nécessaires pour constituer un dossier en béton. Outre la demande qui détaillera votre projet, vous aurez notamment besoin de justificatifs d’identité et de domicile. Une facture récente de gaz ou d’électricité de moins de trois mois à votre nom peut être utilisée comme justificatif de résidence. Insérez dans votre dossier au moins trois relevés de salaire, ce qui permettra d’évaluer rapidement votre capacité d’emprunt et de remboursement. Pour les non-salariés, le dernier avis d’imposition prouvera les ressources. Il faut savoir que le seuil d’endettement tolérable est fixé à 33% des revenus, seuil poussé à 66% si vous empruntez à deux. Un taux d’endettement raisonnable vous fera profiter de meilleures considérations.

Mettez en avant la stabilité de vos ressources

Un autre point majeur qui peut vous faire gagner des points est votre stabilité financière. Les salariés bénéficiant d’un CDI auront plus de marge pour obtenir un financement immobilier à bon prix. Insérez dans votre dossier un extrait de votre contrat de travail. Mettez l’accent sur votre secteur d’activité, un secteur en pleine croissance qui ne connait pas la crise. Présentez également vos perspectives d’évolution, une promotion en vue signifiant augmentation des revenus. Le banquier vous concédera un meilleur taux de crédit immobilier si vous obtenez sa confiance.

Prouvez votre régularité vis-à-vis des services bancaires

Afin d’accroître la confiance des établissements de crédit, soulevez l’équilibre de vos finances. Pour obtenir les meilleures faveurs, vous devez faire preuve de discipline. Aucun découvert, aucun retard lors des règlements d’anciens prêts ou de ceux en cours, une finance saine vous donnera des arguments supplémentaires pour améliorer les conditions de votre crédit immobilier.

Évoquez la solidité des garanties

Un prêt immobilier est le plus souvent garanti par une sûreté, réelle ou personnelle. Une sûreté réelle consiste à mettre en gage des biens meubles ou immeubles. Dans ce dernier cas, le terme hypothèque est plus approprié. Procédez à une évaluation du bien pour déterminer sa valeur et démontrer ainsi votre solvabilité. Pour un prêt logement, détaillez votre projet afin de fixer la valeur de votre futur logement. Quant à la sûreté personnelle, il s’agira principalement d’une caution qui peut être un ami ou un membre de la famille qui se porte garant de votre engagement ou d’un établissement spécialisé dans le cautionnement bancaire.

Tirez profit de la concurrence

Il est impératif de comparer les offres afin de dénicher celle qui propose les meilleures conditions. Faites une demande de simulation de prêt immobilier pour déterminer au préalable le coût total de votre crédit. Utilisez ensuite le résultat de ces outils pour mener les négociations avec les autres établissements, notamment votre banque actuelle. Cette dernière préférera vous proposer un taux plus raisonnable au lieu de risquer de perdre un client de votre calibre.

Alternative : engagez un courtier en prêt immobilier

Vous pouvez également confier la négociation de votre prêt immobilier à un courtier qui est un intermédiaire indépendant dont la mission est de trouver la meilleure offre et de négocier les meilleures conditions. Grâce à ses relations privilégiées avec les établissements de crédit, le courtier peut vous obtenir le meilleur taux de crédit immobilier.